Accueil Instruments Accessoires En pratique Témoignages Commander Support Liens Contacts
La musique instrumentale en toute tranquillité
KPipes KCentre KVeuze KBomb2 KKoz Adaptateurs
Fiches
Actualités Nouveautés Evénements

TECHNIQUE


Comment les instruments de KELTELEC sont-ils alimentés ? Quelle est la durée de vie de la pile ?

Mes instruments utilisent tous une simple pile 1,5 V de format AA (ou AAA pour KKoz) et de très faible coût. En raison de l'existence d'un circuit d'économie d'énergie la durée de vie dépend du rapport temps d'utilisation effective / temps de mise sous tension. Disons qu'elle est de l'ordre de quelques dizaines d'heures soit un coût d'utilisation vraiment très faible. Il est tout à fait possible d’utiliser des piles alcalines à bas coût.



Peut-on utiliser des accumulateurs de même format à la place de la pile ?

Oui, mais comme la tension délivrée par un accumulateur est de 1,2 V la durée d'utilisation d'un accumulateur chargé est bien inférieure à celle d'une pile. En revanche, il n’est pas possible d’utiliser une alimentation secteur.



Existe-t-il des possibilités d'améliorations logicielles (upgrade) en ligne ?

Il existe différentes versions de logiciel soit correctives soit évolutives, mais leur installation ne peut être réalisées que par mes soins. Pour en bénéficier, après accord préalable, expédiez-moi votre instrument. Je vous le retournerai après modification (voir tarifs et/ou conditions générales de vente pour les frais). Autre solution : venez me voir à mon stand lors d'un salon ou d'un festival. La modification peut être faite sur le champ.


Sur KKoz vous pouvez installer vous-même la plupart des mises à jour.



J'ai déjà un autre Practice Chanter Electronique mais je rencontre des problèmes lorsque mes doigts sont trop secs et je dois alors utiliser une crème hydratante. Est-ce aussi le cas pour vos instruments ?

Tous nos instruments utilisent une technologie de détection de doigts capacitive évoluée qui est quasiment insensible aux conditions d'humidité et ou de sécheresse des doigts.



Par qui et où sont fabriqués les instruments de KELTELEC ?

Mes instruments sont de conception 100 % bretonne et de fabrication aussi française que possible, en tous cas majoritairement française ! La conception mécanique et électronique ainsi que le logiciel sont réalisés par mes soins. Les éléments de série (mécanique, électronique) sont pour la plupart fabriqués et assemblés en France par un réseau de sous-traitants. Je me charge de l'assemblage final, du test de l'instrument complet et de l'expédition.



Les interrupteurs semblent fragiles

Sous réserve d'une utilisation normale, je n'ai jamais rencontré de problème avec ces interrupteurs qui présentent l'avantage, par rapport à des boutons-poussoirs, d'indiquer clairement et directement les paramètres de jeu.



Quelle est la matière constitutive des instruments de KELTELEC ?

L'enveloppe est réalisée en Delrin® ou POM-C. C'est un plastique technique de bonne qualité, robuste et relativement résistant aux agressions externes. C'est le même matériau qui est utilisé pour les practice chanters traditionnels et pour les chanters de cornemuse " plastique ". Les contacts de doigts sont en acier inoxydable. Les instruments de KELTELEC n’utilisent que des composants et des matériaux conformes aux directives environnementales.


Pour KKoz c’est une technologie d’impression 3D qui a été retenue. Le matériau est un polyamide PA12 de bonne tenue et de bon aspect de surface.



Que penser de la détection de doigts optoélectronique qui apparaît sur certains instruments concurrents ?

La technologie capacitive que j’utilise est parfaite. Elle est très réactive et, contrairement à ce que l’on croit parfois, insensible à la sécheresse et à l’humidité des doigts. La meilleure preuve est apportée par les résultats obtenus par mes instruments. Mais c’est vrai qu’elle est difficile à maîtriser et demande une grande expérience de la mise en œuvre de certains circuits électroniques. Certains tentent de contourner la difficulté par d’autres moyens. Attendons de voir mais chaque médaille a son revers. J’ai déjà entendu parler de certains temps de latence ou de sensibilité à des variations rapides de la lumière ambiante…


Pourquoi les instruments de Keltelec ne sont-ils pas équipés d’une transmission Bluetooth ?

La solution Bluetooth peut paraître alléchante au premier abord. Plus de fil à la patte et la possibilité d'une transmission vers une quantité de périphériques (enceintes, casques, smartphones, etc..). Mais dans notre cas d'utilisation il faut que le son soit synchrone avec le mouvement des doigts, sinon c'est très désagréable et l'on s'y perd. Par exemple l'ornementation que l'on vient de jouer commence juste à être perceptible alors que l'on a déjà terminé son exécution. Jusqu'à un retard (appelé aussi temps de latence) de 10 ou 20 ms le défaut est encore tolérable mais avec Bluetooth, et même avec ses versions les plus récentes, on observe couramment des temps de latence de 200 ms.  Autant dire que Bluetooth n'est pas une bonne solution pour notre usage. Si l'on veut absolument une liaison sans fil et sans temps de latence il faut s'orienter vers la transmission analogique HF utilisée sur scène. Par exemple le système WMS 40 de AKG donne de bons résultats pour un prix abordable mais au prix d'un certain encombrement.